D'un seul regard

La fondation Sécurité des patients Suisse s’engage pour une culture de la sécurité effective et constructive dans le secteur de la santé. Elle utilise son expertise pour développer et réaliser, avec d’autres acteurs de la santé publique, des programmes de qualité à l’échelle nationale et des projets de recherche visant à accroître durablement la sécurité des patients.

Il faut agir

Longtemps sous-estimé, le problème de la sécurité des patients a trouvé sa place dans les débats à l'échelle mondiale. Néanmoins, force est de constater qu’entre 700 et 1700 personnes  décèdent chaque année en Suisse du fait d'erreurs, et que le nombre des patients se retrouvant à court terme ou définitivement invalides suite à des erreurs de traitement évitables est encore plus élevé. Outre la souffrance humaine, les erreurs commises dans le secteur de la santé engendrent des coûts énormes. Les patients ne sont pas les seuls à être touchés : les professionnels et les établissements de santé sont eux aussi affectés par les erreurs.

Une culture de la sécurité

L'erreur est humaine. Pourtant, dans les institutions de santé, les mentalités sont encore bien souvent marquées par des modèles de comportements autoritaires. L'idéal d’infaillibilité entrave toute possibilité de tirer des enseignements des erreurs. La culture de la culpabilité fait obstacle à l'amélioration de la sécurité des patients. La sécurité des patients n'est pas une question de conscience professionnelle, c'est un enjeu systémique.

Prise en charge des responsabilités

Thème d'intérêt public général, la sécurité des patients doit être une mission de santé publique. La responsabilité en est assurée par les cantons pour les soins de santé, par la Confédération en sa qualité de législateur, de promoteur et d’initiateur, et par les partenaires engagés dans la prévention. Les prestataires de soins et autres acteurs du secteur de la santé jouent un rôle essentiel dans la mise en œuvre.