D'un seul regard

La fondation Sécurité des patients Suisse s’engage pour une culture de la sécurité effective et constructive dans le secteur de la santé. Elle utilise son expertise pour développer et réaliser, avec d’autres acteurs de la santé publique, des programmes de qualité à l’échelle nationale et des projets de recherche visant à accroître durablement la sécurité des patients.

Communiqués de presse

Double contrôle – instructions pour des vérifications sûres de la médication à haut risque

Les contrôles de sécurité dans le cadre des soins aux patients relèvent de la pratique clinique quoti-dienne. Pour les médicaments à haut risque, par exemple pour les patients atteints de cancer, c’est souvent le double contrôle qui s’applique. Du point de vue de la sécurité des patients, les doubles contrôles durant le processus de médication se déroulent fréquemment de façon non optimale et la procédure n’est pas standardisée au niveau national. Pour la première fois, la fondation Sécurité des patients Suisse a donc élaboré à l’attention des hôpitaux suisses une recommandation incluant des...


Système de déclaration CIRS lors d’erreurs de traitement – priorité à la protection de la confidentialité

Près de 230 experts de la santé, de la politique, du droit et l’aviation ont débattu ce jour à Berne des tensions entre la protection de la confidentialité du personnel médical lors de déclaration sponta-nées d’erreurs de traitement des patients d’une part et la poursuite pénale d’autre part.


« Un système lacunaire est fatal pour la cybersanté »

Le dossier électronique du patient est au cœur de la « semaine d’action sécurité des patients » du 17 au 23 septembre. Celle-ci sensibilise aux risques et aux opportunités de la digitalisation dans le système de santé pour une meilleure protection des patientes et des patients. Une vingtaine d’hôpitaux participent à la semaine d’action qui est une initiative de la fondation Sécurité des pa-tients Suisse à l’occasion de l’International Patient Safety Day.


Un sondage vésical plus sûr

Les sondes vésicales sont couramment utilisées dans les hôpitaux. Or, pour les patients, le risque d’infection et de blessure est significatif et peut occasionner des coûts supplémentaires. Le pro-gramme pilote national « progress ! La sécurité dans le sondage vésical » fournit des données scienti-fiques et des recommandations probantes pour une meilleure protection des patientes et des patients.


Les experts soutiennent la vérification de la médication dans les hôpitaux

Sécurité des patients Suisse publie une charte destinée à tous les partenaires impliqués pour que la vérification systématique des médicaments devienne la norme dans les hôpitaux suisses.


Sans courage, pas de sécurité!

Le dimanche 17 septembre 2017 aura lieu la Journée internationale de la sécurité des patients. Elle marquera le début de la troisième Semaine d’action suisse. Le thème principal de cette année est d’oser aborder les préoccupations de sécurité: le Speak Up.


Parler sauve des vies – Speak Up!

Speak Up! Quand le silence est dangereux» est le thème de la Journée internationale de la sécurité des patients qui se tiendra le 17 septembre 2017, et aussi celui de la troisième semaine d’action suisse de la Sécurité des patients qui aura lieu du 17 au 22 septembre 2017.


Des environnements mal conçus augmentent les erreurs!

Alors que jusqu’à maintenant, les mesures d’amélioration de la sécurité des patients concernaient surtout le comportement des collaborateurs, l’environnement hospitalier revient sur le devant de la scène. Si les facteurs de sécurité étaient pris en compte dans l’architecture et le design, les erreurs et les incidents évitables pourraient être réduits de manière significative.


Plus rare, plus court, plus sûr – Les hôpitaux suisses lancent un projet pilote pour réduire les infections et les blessures dues aux sondes vésicales

Les infections des voies urinaires comptent parmi les plus fréquentes dans les hôpitaux. Et le plus souvent, une sonde vésicale en est la cause. Sous la devise «plus rare, plus court, plus sûr», un troisième programme national progress! doit permettre de réduire la fréquence et la durée d’utilisation des sondes vésicale et d’améliorer la sécurité de leur pose.


Plus de sécurité grâce au plan de médication!

La deuxième semaine d’action Sécurité des patients Suisse place la sécurité de la médication au centre de toutes les activités. En se concentrant sur ce point critique particulièrement pertinent, la fondation attire cette année symboliquement l’attention sur le fait que l’usage des médicaments doit faire l’objet d’une plus grande attention et de contrôles systématiques.


Eviter ensemble les erreurs de médication

Le thème principal de la 2ème Journée internationale de la sécurité des patients, le 17 septembre 2016, est la « sécurité de la médication ».. Les organisateurs de l’action collective allemande, autrichienne et suisse sont Aktionsbündnis Patientensicherheit e. V. (APS) (D), Plattform Patientensicherheit (A) et la Fondation pour la Sécurité des Patients (CH).


Le 5 mai est la Journée mondiale de l’hygiène des mains

L’hygiène des mains est une mesure aussi simple que primordiale pour empêcher la transmission d’agents pathogènes. Pour attirer chaque année l’attention sur cette mesure essentielle dans la sécurité des patients, l’OMS a instauré une Journée mondiale de l’hygiène des mains.


Les pharmacies pourraient jouer un rôle plus important

La comparaison de la médication aux interfaces est essentielles pour une meilleure sécurité des patients. La Fondation Sécurité des patients Suisse a déterminé si et dans quelle mesure les pharmacies peuvent être mises à contribution en tant que sources d’informations.


Aborder un sujet peut sauver des vies

Avec la publication « Quand le silence devient dangereux – Speak Up pour plus de sécurité dans les soins aux patients », Sécurité des patients Suisse publie un guide pratique supplémentaire pour le secteur de la santé.


Pas d’opération sans check-list !

L’introduction de la check-list chirurgicale en tant que procédure standardisée était au coeur du premier programme pilote national réalisé par la fondation Sécurité des patients Suisse. Toutefois, la check-list n’est pas encore utilisée partout en Suisse. Pour introduire la check-list, les cliniques et cabinets pourront utiliser dès 2016 un manuel et un cours e-learning mis au point sur la base des conclusions du programme pilote.


Déclarer la guerre aux infections nosocomiales !

La Journée internationale de la sécurité des patients d’aujourd’hui marque une étape dans la première semaine d’action suisse pour la sécurité des patients. Les infections nosocomiales seront le thème principal de cette journée.


Semaine d’action pour la sécurité des patients

La première semaine d’action nationale pour la sécurité des patients, placée sous la devise «Dialogue avec les patientes et les patients» se déroulera du 14 au 18 septembre 2015. Le parrain de cette campagne est Alain Berset, conseiller fédéral et ministre de la santé. Quelque 100 acteurs de tous les domaines des soins de santé prennent part à cette première semaine d’action suisse.

 


Plus de sécurité pour les patients au bloc opératoire grâce à l’utilisation efficace de la check-list

Dix hôpitaux suisses ont mis en oeuvre avec succès le programme pilote progress ! La sécurité en chirurgie de Sécurité des patients Suisse. Les hôpitaux pilotes se sont mobilisés pour atteindre cet objectif : avec un sens aigu de la qualité et une grande motivation, ils se sont entraînés à appliquer cet instrument, qui s’inspire des check-lists en usage dans l’aviation, et l’ont érigé en nouvelle norme de sécurité.

 


Éviter les erreurs médicamenteuses dans les hôpitaux

Un patient hospitalisé sur dix est victime d’un préjudice lié aux médicaments. De nombreuses erreurs pourraient être évitées par l’établissement systématique d’une liste des médicaments pris par le patient avant son hospitalisation. Or cette mesure de sécurité importante n’est pas encore appliquée de manière conséquente dans les hôpitaux suisses. Soucieuse de combler cette lacune, Sécurité des patients Suisse lance un projet pilote sur deux ans.

 


S'inscrire pour les communiqués

Anna Wegelin

Responsable de communication
T +41 43 244 14 87
Mail