« Un système lacunaire est fatal pour la cybersanté »

Le dossier électronique du patient est au cœur de la « semaine d’action sécurité des patients » du 17 au 23 septembre. Celle-ci sensibilise aux risques et aux opportunités de la digitalisation dans le système de santé pour une meilleure protection des patientes et des patients. Une vingtaine d’hôpitaux participent à la semaine d’action qui est une initiative de la fondation Sécurité des pa-tients Suisse à l’occasion de l’International Patient Safety Day.

 

« Du point de vue de la sécurité des patients, le dossier électronique du patient est fondamentalement une opportunité de taille», dit David Schwappach, directeur scientifique de la fondation Sécurité des patients Suisse, à l’ouverture de la « semaine d’action sécurité des patients » sur la digitalisation dans le domaine de la santé. Le système numérique en soi, ne serait pas le problème principal, mais au contraire « son application indécise et incomplète » selon David Schwappach : « il serait souhaitable que tous les prestataires du système de santé suisse utilisent le dossier électronique du patient ».

Dossier médical électronique et dossier papier actuel perdureront longtemps en parallèle. Selon l’expert en santé publique, « un risque important pour les patients et leur sécurité » en découle : « Un système numérique est un bénéfice considérable, un mauvais système numérique avec des données lacunaires, un risque considérable. »

Semaine d’action sécurité des patients du 17 au 23 septembre

Le dossier numérique du patient que tous les hôpitaux devront proposer à partir de 2020 est au cœur de l’édition 2018 de la « semaine d’action sécurité des patients » du 17 au 23 septembre. Une vingtaine d’hôpitaux en Suisse, dont les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), participent à la campagne de sensibilisation destinée aux collaborateurs du domaine de la santé ainsi qu’aux patients et à leurs proches. Ils présentent leurs projets pilotes digitaux sur la plateforme

La « semaine d’action sécurité des patients » est une initiative de Sécurité des patients Suisse. En ce mois de septembre, elle se tient pour la troisième fois à l’occasion de l’International Patient Safety Day. L’édition 2018 est soutenue par mfe Médecins de famille et de l’enfance ainsi que par eHealth Suisse.

« La digitalisation bouleverse des formes établies de conception des rôles »

La rapidité fulgurante de la transformation digitale du domaine de la santé serait la manifestation d’un développement beaucoup plus large, explique Julia Boysen, directrice de Sécurité des patients Suisse : « Il est bien plus important de comprendre comment la collaboration au sein d’organisations complexes peut être repensée et redéfinie afin de générer une plus-value pour la société. (…) Aujourd’hui déjà, la façon dont nous travaillerons à l’avenir dans le domaine de la santé bouleverse des formes établies de collaboration et de conception des rôles ».

En relation avec le dossier électronique du patient, David Schwappach dit : « La collaboration doit être beaucoup plus étroite entre les professionnels, du praticien généraliste, en passant par le responsable qualité de l’hôpital jusqu’au développeur de logiciels externe ». Souvent, les nouveaux processus et outils de travail sont encore trop peu adaptés à l’utilisateur : « Certes, les données des patients sont introduites dans l’ordinateur et les règlements électroniques internes à l’hôpital suivis.

Mais le personnel se plaint parce que les systèmes numériques ne couvrent pas ses besoins et ne reflètent pas les processus de travail ». Selon le directeur scientifique de Sécurité des patients Suisse, la solution est évidente : « Lors du développement d’un outil de travail électronique, il faut aller à la rencontre des futurs utilisateurs et leur parler ».

Plateforme « semaine d’action sécurité des patients » :

Entretien avec David Schwappach sur le dossier électronique du patient
Déclaration de Julia Boysen sur le changement culturel dans le monde du travail
Actions et projets pilotes hôpitaux : www.securitedespatients.ch/semaine-daction