News

Base légale pour la sécurité des patients

A la fin de la session d’été 2019, le Conseil national et le Conseil des États ont approuvé la modification

de la loi fédérale sur l’assurance maladie. Conformément au projet «LAMal. Renforcement de la qualité et de l’économicité» (15.083), la qualité des prestations fournies doit être garantie et améliorée, la sécurité des patients durablement renforcée et la hausse des coûts de l’assurance maladie obligatoire maîtrisée. La Fondation Sécurité des patients Suisse salue la décision du Parlement.


Semaine d’action 2019: chambre des erreurs

Se déroulant du 16 au 22 septembre, l’édition 2019 de la semaine d’action de la sécurité des patients est consacrée à un thème particulièrement attrayant: l’apprentissage interactif grâce à une chambre des erreurs.


Davantage de qualité lors des revues de morbidité et de mortalité

Un nouveau guide de mise en œuvre des revues dites de morbidité et de mortalité – un format d’apprentissage qui a fait ses preuves lorsque des patients sont lésés à l’hôpital – et un nou-veau programme pilote national relatif à une utilisation optimale de la check-list chirurgicale: tels sont les deux plus récents travaux de la Fondation Sécurité des patients Suisse, laquelle s’engage depuis quinze ans en faveur d’une amélioration durable de la sécurité des patients.


Éviter de dangereuses erreurs d’application de la vincristine

La nouvelle étude de Sécurité des patients Suisse sur la vincristine est achevée. Elle démontre que la mesure la plus simple permettant d’éviter la confusion avec les thérapies intrathécales est trop peu appliquée. La Fondation Sécurité des patients Suisse appelle instamment les professionnels compétents en Suisse à ne préparer la vincristine qu’en poche de perfusion d’un volume supérieur à 50ml et non plus en seringue. En effet, lorsque le médicament est injecté avec une seringue dans la moelle épinière, les conséquences sont presque toujours fatales pour les patients.


La multiprofessionnalité au service de la sécurité des patients

La sécurité psychologique est essentielle au succès du travail d’équipe. C’est ce qu’écrit Julia Boysen, directrice de la Fondation Sécurité des patients Suisse, dans le numéro d’avril du magazine Competence.