Paper of the Month

Bref et concis, le « Paper of the Month » informe sur les nouvelles connaissances scientifiques pertinentes liées à la culture de la sécurité et à la sécurité des patients. Résumés et conclusions proviennent de la plume du professeur David Schwappach, directeur scientifique auprès de Sécurité des patients Suisse et professeur en sécurité des patients à l’Institut de médecine sociale et préventive de l’Université de Berne (ISPM).

Paper of the Month #18 – Améliorer la sécurité de la médication par l’introduction de systèmes électroniques de prescription en médecine ambulatoire

Par une étude comparative portant sur 12 cabinets médicaux aux Etats-Unis, Kaushal et al. ont examiné la fréquence des erreurs de prescription avant et après l’introduction d’un système électronique.


Paper of the Month #17 – Influence d’une analyse préalable du risque sur le comportement en matière de déclaration dans les systèmes de déclarations des erreurs

M. Kessels-Habraken et al. ont mené une étude dans deux hôpitaux néerlandais. Ils ont appliqué une méthode quasi-expérimentale, dans laquelle les deux procédures (CIRS et HFMEA) ont été introduites dans un ordre différent selon l’établissement.


Paper of the Month #16 – Sécurité des médicaments améliorée par une intervention structurée auprès des soignants

Dans leur étude, Kliger et al. évaluent une intervention menée dans six hôpitaux des Etats-Unis en vue d'améliorer la sécurité au niveau de la préparation et de la remise des médicaments.


Paper of the Month #15 – Efficacité d’un entraînement des équipes basé sur une technique issue de l’aéronautique

Sur une période de quatre ans, Sax et al. ont examiné les effets d’une CRM multidisciplinaire aux Etats-Unis.


Paper of the Month #14 – Erreurs de diagnostic rapportées par les médecins

L’étude de Schiff et al. porte sur les erreurs ayant entraîné un diagnostic erroné, incomplet ou retardé.


Paper of the Month #13 – Correspondance entre les avis des patients et du personnel sur la qualité et la sécurité

Dans leur étude, Raleigh et al. ont examiné cette relation en se fondant sur deux grandes enquêtes menées simultanément auprès des patients et du personnel. Au total, 81 000 patients et 69 500 collaborateurs ont été interrogés dans des établissements de soins aigus de Grande-Bretagne.


Paper of the Month #12 – Corrélation entre épuisement des médecins et erreurs médicales

Les auteurs ont examiné dans cette étude si la somnolence, l’épuisement, la dépression et le burnout étaient associés à la mention d’une erreur médicale – même si aucun lien direct n’était établi entre ces faits.


Paper of the Month #11 – Communication aux patients de résultats d'examens en médecine ambulatoire

Dans leur étude, Casalino et al. ont examiné à quelle fréquence les patients n'étaient pas informés de résultats cliniques anormaux (pour onze examens de laboratoire et trois de dépistage), dans quelle mesure des processus standardisés permettaient de réduire les cas d'omission et si la tenue de dossiers électroniques présentait des avantages.


Paper of the Month #10 – Transmission de prescriptions médicales entre deux institutions de santé

Tija et al. ont relevé, sur la base des documentations constituées lors du transfert d’un hôpital de soins aigus dans un établissement médico-social (EMS), la fréquence des disparités dans la prescription de médicaments, à savoir des différences inexpliquées entre les protocoles de médication.


Paper of the Month #9 – Analyse des plaintes de patients en Suède

Pukk-Härenstam et al. ont examiné la fréquence des plaintes et des compensations accordées ainsi que les domaines cliniques les plus touchés.


Paper of the Month #8 – Relation entre la charge de travail des collaborateurs de l’hôpital et la fréquence des infections nosocomiales chez les patients

Dans leur étude, Virtanen et al. examinent la relation entre la charge de travail du personnel et le taux d’infection des patients dans six hôpitaux finnois.


Paper of the Month #7 – Sondage auprès de médecins sur leur faculté à calculer des dosages de médicaments

Les erreurs de médication constituent l’un des problèmes majeurs de la sécurité des patients. Simpson et al. ont examiné la faculté de médecins actifs auprès de patients dans un hôpital australien à déterminer les bons dosages.


Paper of the Month #6 – Différences dans la perception du climat de sécurité selon le niveau de responsabilité

Singer et al. ont examiné la relation entre le regard porté par une personne sur le climat de sécurité et son niveau de responsabilité.


Paper of the Month #5 – Expériences de patients à la suite de discussions ouvertes sur des événements indésirables

R. Iedema et al. rapportent les premières conclusions de l’évaluation réalisée après l’introduction, en Australie, de normes officielles relatives à la tenue de discussions ouvertes avec des patients suite à la survenue d’événements indésirables («open disclosure»).


Paper of the Month #4 – Rapport entre le comportement de l'équipe durant une intervention chirurgicale et les résultats pour les patients

Dans leur enquête quantitative, Mazzocco et al. ont examiné les liens entre les interactions au sein de l'équipe chirurgicale et les résultats de la prise en charge des patients.


Paper of the Month #3 – Coûts et conséquences sanitaires d’erreurs médicales chez des patients traités en chirurgie

W. E. Encinosa et F. J. Hellinger ont examiné les conséquences économiques et sanitaires d’erreurs médicales au cours des trois mois suivant l’hospitalisation index sur un collectif de 161 000 patients soignés en chirurgie.


Paper of the Month #2 - Prédicteurs d'ordre individuel et structurel des erreurs de médication touchant des patients âgés à l'hôpital

Picone et al. ont examiné la fréquence des erreurs de médication, leur caractère évitable, les risques de dommages qu'elles comportent ainsi que les facteurs favorisant la survenue de tels incidents auprès d'un collectif de patients âgés hospitalisés en soins aigus.


Paper of the Month #1 – Impact of patient communication problems on the risk of preventable adverse events in acute care settings.

L’étude de Bartlett et al. visait à examiner si les problèmes de communication des patients à

l’hôpital étaient associés à un risque accru d’événements indésirables évitables («preventable

AEs»).