Quick-Alert

Les Quick-Alerts ou alertes rapides sont des recommandations concises et des mises en garde faisant référence à des problèmes critiques isolés, pertinents et bien définis, touchant la sécurité des patients. Ces problématiques suprarégionales sont identifiées au sein de la base de données CIRRNET®. Les recommandations sont élaborées en collaboration avec différents experts et sont mises à la disposition des professionnels de santé intéressés.

Quick-Alert Nr. 26 – Sécurité trompeuse des pompes de nutrition

Chez des patients hautement vulnérables, l'administration simultanée d'une nutrition entérale et d'insuline peut entraîner des conséquences mettant la vie en péril.


Quick-Alert Nr. 25 – Prélèvements corrects de sang à partir d’accès veineux

Des choix importants pour l'évolution du traitement peuvent dépendre des résultats de laboratoire. Mais il est d'importance fondamentale que les résultats de laboratoire soient corrects et que les variations soient mesurées avec précision.


Quick-Alert Nr. 24 – Pompes à perfusion et pousse-seringues électriques intelligents

Les «smart pumps», des pompes à perfusion et pousse-seringues électriques dits intelligents, sont des appareils de perfusion modernes qui, correctement utilisés, augmentent la sécurité thérapeutique.


Quick-Alert Nr. 23 – Application incorrecte de raccordements Luer-Lock

Les tubulures de perfusion, les seringues, cathéters, canules permanentes, robinets 3 voies, etc. sont du matériel médical destiné à l’administration de médicaments ou de solutions. Ils peuvent être utilisés pour différentes voies d'administration.


Quick-Alert Nr. 22 – Danger des bouteilles d’eau minérale en verre

Les établissements de soins continuent à utiliser des bouteilles d’eau minérale en verre. Dans la mesure où l’usage de bouteilles en verre s’accompagne toujours d’un risque de bris de verre et donc de plaies chez les patients et les employés, il est préférable d’utiliser des bouteilles en PET.


Quick-Alert Nr. 21 – Phlyctènes de tension provoquées par les pansements postopératoires

Les phlyctènes de tension («tape blisters») provoquées par l’application de pansements postopératoires sont attestées dans tous les domaines opératoires. Bien qu’elles se rencontrent fréquemment, les connaissances relatives à leur formation demeurent confidentielles et les mesures de prévention font défaut dans la plupart des institutions.


Quick-Alert Nr. 20 – Attention à l’auto‐médication !

La banque de données de CIRRNET reçoit sans cesse des signalements d’erreurs liées à l’auto‐médication. Les cas précités ont été choisis au hasard et sont emblématiques des nombreux signalements d’erreur.


Quick-Alert Nr. 19 – Risques liés à l’utilisation des désinfectants incolores

Ce type de cas peut se produire en principe dans toutes les interventionsinvasives utilisant des liquides incolores conditionnés stérilement dans des coupelles et aspirés à partir de là dans une seringue.


Quick-Alert Nr. 18 – Danger des lésions thermiques cutanées provoquées par l‘IRM

Tous les dispostifs (patchs) transdermiques n’exposent pas à un risque de lésion thermique cutanée lors d’un examen d‘IRM.


Quick-Alert Nr. 17 – Danger lié à une extrémité manquante sur une sonde

Ce cas peut être aisément évité par une inspection de chaque sonde avant intubation et par un contrôle d’étanchéité du ballonnet. Le fabricant continue d’ailleurs à recommander cette procédure.


Quick-Alert Nr. 16 – Danger lié aux portes

Les bâtiments existants doivent être adaptés en conséquence en cas de rénovation ou lors de gros travaux de transformation. Il est donc vivement conseillé aux hôpitaux de vérifier toutes les portes pour identifier tout danger potentiel et mettre en oeuvre le cas échéant les mesures de précaution qui s’imposent.


Quick-Alert Nr. 15 – Erreurs de dosage malgré l’utilisation de pompes et de pompes à seringues à perfusion

Les erreurs de médication attribuables à une manipulation erronée des pompes et pompes à seringues à perfusion sont fréquentes dans les établissements de santé.


Quick-Alert Nr. 14 – «sound‐alike & look‐alike» Problématique des confusions entre médicaments Les ampoules dans le collimateur

Les confusions lors de la prescription, de la fourniture et de l’administration de médicaments font partie des erreurs de médication les plus fréquentes en milieu hospitalier et menacent la sécurité des patients.


Quick-Alert Nr. 13 – Danger des perfusions d’électrolytes (en particulier avec du KCl en additif)

Une erreur d’administration de KCl concentré peut avoir des conséquences fatales pour la sécurité du patient.


Quick-Alert Nr. 12 – Interdiction absolue de fumer lors d’une oxygénothérapie

Contrairement à l’opinion répandue, il faut souligner que l’oxygène peut être dangereux. Il peut accélérer les processus de combustion, ce qui en fait un source de dangers que l’on doit prendre au sérieux.


Quick-Alert Nr. 11 – « Chewing‐gum aspiré » supplément Quick‐Alert n° 7

La consommation de chewing‐gum est largement répandue, aussi bien pour une haleine fraîche que pour l’hygiène bucco‐dentaire, la gestion du stress, la compensation d’un manque nicotinique ou la prévention d’une constipation postopératoire. En conséquence, la littérature d’anesthésie s’est penchée sur l’impact de la consommation de chewing‐gums sur l’anesthésie.


Quick-Alert Nr. 10 – «Anesthésie chez les patients porteurs d’un anneau gastrique»

L’oesophage peut fortement se dilater au‐dessus d’un anneau gastrique, et former ainsi un réservoir de liquide régurgitable.

Normalement, ce n’est pas associé à des symptômes. Entre‐temps, plusieurs cas d’aspirations en partie sérieuses sous anesthésie chez des patients avec anneau gastrique en place ont été signalés à la commission de la SSAR pour l’appréciation des incidents anesthésiques.


Quick-Alert Nr. 9 – Médicaments anticoagulants disponibles en vente libre

Médicaments anticoagulants disponibles en vente libre pouvant influencer une anesthésie et une opération.


Quick-Alert Nr. 8 – Lésions cutanées et risque de brûlures aux désinfectants

Les lésions cutanées sont heureusement très rares. Il s’agit cependant de dommages évitables, très pénibles pour le patient, qui prolongent inutile-ment le séjour à l’hôpital et peuvent éventuellement avoir des consé-quences médico-légales.


Quick-Alert Nr. 7 – « Chewing‐gum aspiré »

Connaissance de l’algorithme de traitement des obstructions respiratoires par corps étranger (FBAO, « Foreign Body Airway Obstruction »)