Quick-Alert®

Les Quick-Alerts ou alertes rapides sont des recommandations concises et des mises en garde faisant référence à des problèmes critiques isolés, pertinents et bien définis, touchant la sécurité des patients. Ces problématiques suprarégionales sont identifiées au sein de la base de données CIRRNET®. Les recommandations sont élaborées en collaboration avec différents experts et sont mises à la disposition des professionnels de santé intéressés.

Quick-Alert Nr. 12 – Interdiction absolue de fumer lors d’une oxygénothérapie

Contrairement à l’opinion répandue, il faut souligner que l’oxygène peut être dangereux. Il peut accélérer les processus de combustion, ce qui en fait un source de dangers que l’on doit prendre au sérieux.


Quick-Alert Nr. 11 – « Chewing‐gum aspiré » supplément Quick‐Alert n° 7

La consommation de chewing‐gum est largement répandue, aussi bien pour une haleine fraîche que pour l’hygiène bucco‐dentaire, la gestion du stress, la compensation d’un manque nicotinique ou la prévention d’une constipation postopératoire. En conséquence, la littérature d’anesthésie s’est penchée sur l’impact de la consommation de chewing‐gums sur l’anesthésie.


Quick-Alert Nr. 10 – «Anesthésie chez les patients porteurs d’un anneau gastrique»

L’oesophage peut fortement se dilater au‐dessus d’un anneau gastrique, et former ainsi un réservoir de liquide régurgitable.

Normalement, ce n’est pas associé à des symptômes. Entre‐temps, plusieurs cas d’aspirations en partie sérieuses sous anesthésie chez des patients avec anneau gastrique en place ont été signalés à la commission de la SSAR pour l’appréciation des incidents anesthésiques.


Quick-Alert Nr. 9 – Médicaments anticoagulants disponibles en vente libre

Médicaments anticoagulants disponibles en vente libre pouvant influencer une anesthésie et une opération.


Quick-Alert Nr. 8 – Lésions cutanées et risque de brûlures aux désinfectants

Les lésions cutanées sont heureusement très rares. Il s’agit cependant de dommages évitables, très pénibles pour le patient, qui prolongent inutile-ment le séjour à l’hôpital et peuvent éventuellement avoir des consé-quences médico-légales.


Quick-Alert Nr. 7 – « Chewing‐gum aspiré »

Connaissance de l’algorithme de traitement des obstructions respiratoires par corps étranger (FBAO, « Foreign Body Airway Obstruction »)


Quick-Alert Nr. 6 – «Blocage» d’une valve de PEEP

Les dysfonctionnements des valves des ballons de ventilation sont des phénomènes rares mais potentiellement dangereux. On connaît les blocages dus à des corps étrangers pénétrant par inadvertance dans la valve de PEEP. D’autres causes sont envisageables


Quick-Alert Nr. 5 – Gel échographique contaminé (Dans le cas présent : gel échographique ULTRASOUND de Kendall)

Burkholderia cepacia est une bactérie multirésistante qui est en mesure de dégrader la pénicilline et de survivre dans des désinfectants.


Quick-Alert Nr. 4 – Risque de confusion ! Sufenta / Sufenta forte

Comme chez tous les médicaments, l‘effet pharmacologique de Sufenta est renforcé en cas de surdosage. Le

tableau clinique est dominé par une dépression respiratoire qui peut aller d‘une bradypnée jusqu‘à une apnée.

Si l‘accouchement devrait avoir lieu peu après le surdosage, les mêmes symptômes sont à attendre chez le

nouveau-né.


Quick-Alert Nr. 3 – Plis dans les cathéters périduraux du type set CP „epi mini set 18G LL“ REF 21890-18 (Polymedic®)

Sur la base de ce rapport d‘incident CIRRNET, il y a un risque que le fonctionnement du set set CP „epi mini set 18G LL“ REF 21890-18 (Polymedic®) soit perturbé par un pli ou des fuites, voire même que ce cathéter se rompe au niveau du pli et qu’un reste de cathéter demeure dans le patient, ce qui est une complication envisageable.


Quick-Alert Nr. 2 – Sulfate de magnésium 7-H2O 33.3%

Une pharmacie cantonale livre des ampoules à 20 ml de sulfate de magnésium 7-H2O 33,3%. L‘administration erronée d‘une dose 10 fois supérieure correspondrait à l‘administration de 33 grammes de sulfate de magnésium. Le taux de magnésium sanguin serait extrêmement élevé ce qui pourrait provoquer des troubles du rythme cardiaque graves et une défaillance de la musculature respiratoire.


Quick-Alert Nr. 1 – Risque d‘embolie d‘air avec une seringue comme jouet

L‘injection de 20 ml d‘air est absolument fatale pour un enfant de 5 ans ! Interdire strictement la distribution de seringues aux enfants! Ne pas laisser trainer des seringues vides!