Saisie des «never events» dans les hôpitaux suisses de soins aigus

La saisie systématique de données sur la sécurité des patients est rare en Suisse. Ce sont en particulier les conclusions relatives à la survenue d’événements dommageables réels qui font défaut à l’échelle nationale. Cet état de fait complique toute affirmation sur la sécurité du système de santé dans son ensemble. Dans le cadre du projet de recherche «never events», la Fondation Sécurité des patients Suisse étudie la saisie de telles erreurs dans les hôpitaux suisses de soins aigus.

La notion de «never events» regroupe des événements graves qui:

  • entraînent des dommages pour le patient,
  • sont rares,
  • sont définis sans ambiguïté, et
  • sont considérés comme entièrement évitables.

 

Objectif du projet

Le projet vise l’acquisition de connaissances sur l’état actuel de la saisie d’événements graves dans les hôpitaux suisses. La recherche porte sur les questions suivantes:

  • Quelles données relatives à des événements graves («never events») les hôpitaux de soins aigus saisissent-ils actuellement et selon quelle systématique?
  • Quelles sont les lacunes? S’agit-il de lacunes systématiques ou relevant du hasard?
  • De quel accès à ces cas et ces données la gestion du risque clinique dispose-t-elle?
  • Quelles sont les conséquences de ces cas – autres qu’un éventuel volet juridique – pour la sécurité des patients? Des enseignements sont-ils tirés en vue de prévenir leur occurrence future?

Les gestionnaires du risque des hôpitaux suisses de soins aigus ont été interrogés pour répondre à ces questions. Les résultats seront évalués d’ici fin 2019, puis publiés sur le plan national et international. Ils visent à créer une base rationnelle pour le processus de formation d’opinion et à enrichir le débat sur la disponibilité au niveau national des données en matière de sécurité des patients.

Prof. Dr David Schwappach, MPH

Directeur

+41 43 244 14 80
Mail