Speak Up : Évoquer des préoccupations de sécurité

L’analyse d’erreurs médicales révèle une récurrence de situations dans lesquelles des professionnels de la santé présents se sont aperçu du risque pour la sécurité du patient, mais n’ont pas exprimé leurs préoccupations ou pas été entendus.

Les structures hiérarchiques contribuent à accroître les difficultés de communication entre professionnels au sein des établissements de santé. L’augmentation croissante des contraintes de temps peut elle aussi être un frein à l’évocation de préoccupations en matière de sécurité des soins aux patients.

Le silence des personnels face à des erreurs de traitement et de soins résulte souvent d’une pesée complexe des intérêts. Ils craignent d’exposer des collègues, de dégrader des relations professionnelles ou d’inquiéter le patient.

Sécurité des patients Suisse s’engage pour une mise en œuvre efficace de la communication Speak UP dans le domaine de la santé. Pour la fondation, Speak Up est synonyme d’une obligation de communiquer les préoccupations relatives à la sécurité – par le biais d’informations, de questions, d’évaluations ou de prises de position – lors de situations cliniques exigeant un besoin imminent d’action pour protéger les patientes et les patients de dangers.

Publication N° 8 : guide pratique

Sur la base des résultats de l’étude dans le domaine de l’oncologie, Sécurité des patients Suisse a développé avec le soutien de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) un guide Speak Up destiné à la pratique clinique. Paru en novembre 2015 sous la forme de la publication N°8, il s’intitule : « Quand le silence devient dangereux – Speak Up pour plus de sécurité dans les soins aux patients ».

Sachant que les problèmes de communication jouent un rôle clé lors d’erreurs médicales et de soins, Sécurité des patients Suisse se penche ainsi sur un élément déterminant de la collaboration interdisciplinaire.

  • La publication N° 8 peut être téléchargée gratuitement en allemand, français et italien.
  • Des exemplaires imprimés peuvent être acquis au prix coûtant dans le webshop de la fondation.

Questionnaire Speak Up : saisie et monitorage

Jusqu’à présent, il n’existait pas d’instrument pratique pour une saisie et un monitorage systématiques de la culture en matière de Speak Up dans un établissement de santé. Forte de ce constat, la fondation Sécurité des patients Suisse a mis au point le questionnaire SUPS-Q « Speaking Up about Patient Safety Questionnaire ».

Instrument de saisie et de monitorage des composantes comportementales et culturelles du Speak Up dans un établissement de santé, le questionnaire peut être utilisé dans le cadre de la gestion du risque clinique tant dans la prise en charge des patients que dans la recherche sur les services de santé. Il s’adresse à tous les personnels cliniques dans les hôpitaux, les cliniques psychiatriques ou de rééducation ayant un contact avec les patients, quelles que soient leur spécialité et leur fonction. Le questionnaire peut être anonymisé.

Le questionnaire Speak Up permet de …

  • saisir la fréquence de la prise en compte de préoccupations et de l’apparition de comportements défensifs (par exemple lorsque les doutes ne sont pas abordés) ;
  • recueillir des informations relatives aux variables environnementales (par exemple la sécurité psychologique, la résignation) renseignant sur l’ambiance de travail au sein de l’organisation ;
  • mesurer la situation actuelle de la culture de sécurité sous l’angle de la communication et procéder à des comparaisons entre unités organisationnelles et entre groupes de professionnels ;
  • saisir les modifications sur la durée par un recours répété au questionnaire afin de mesurer l’efficacité des interventions.

Le questionnaire Speak Up de Sécurité des patients Suisse est disponible sous forme électronique en allemand, français et italien. Pour l’analyse du questionnaire, la fondation met un manuel à disposition en allemand et en français. Cliquez ici pour les commandes et les prises de contact.

Offre de formation

Dans la prise en charge et la sécurité des patients « Speaking Up » signifie réagir et en parler aux collègues et aux supérieurs lorsque la sécurité de patients est, ou semble être, en péril. Se fondant sur son étude de 2014, Sécurité des patients Suisse a élaboré des aides et des propositions d’une grande actualité, axées sur la pratique et portant sur la mise en œuvre de Speak Up en milieu hospitalier par les supérieurs et les personnels.

En collaboration avec la formation continue de Careum, elle a en outre développé un cours interprofessionnel destiné aux spécialistes et aux cadres des hôpitaux et des établissements de soins de longue durée. Ce cours doit permettre aux personnels de se rendre mutuellement attentifs de façon constructive à des risques éventuels pour la sécurité des patients afin de prévenir les dommages et de contribuer à une organisation sachant tirer des enseignements.

Programme

Prof. Dr David Schwappach, MPH

Directeur recherche et développement, Directeur adjoint
T +41 43 244 14 80, Mail

Lynn Häsler, MSc

Collaboratrice scientifique
T +41 43 244 14 89, Mail