Ambulatoire

Actuel

Aucune entrée trouvée pour ce sujet

Projets

Incident La divulgation des faits ainsi que le soutien émotionnel des personnes concernées sont décisifs pour la gestion constructive d’une erreur de traitement ou de médication. La fondation Sécurité des patients Suisse propose ainsi une série de documents et des workshops rendant les spécialistes aptes à prendre en compte les aspects les plus importants de la communication après un incident.
Les soins de base Quelle est la place de la culture de la sécurité dans les cabinets médicaux ? Où se situent les risques ? Des données empiriques de Sécurité des patients Suisse montrent que les principaux risques de sécurité dans la prise en charge ambulatoire de base se situent au niveau du processus de médication, du triage (téléphonique), de la prise de contact par les patients, de la pose du diagnostic et de la surveillance des patients au cabinet.
Semaine d’action 2016 Les erreurs de médication sont fréquentes, même en Suisse. Rien qu’en Suisse, 20 000 séjours à l'hôpital par an sont dus à des problèmes liés à la médication. Un patient sur dix à l'hôpital subit des dommages suite à des erreurs de médication ou des effets indésirables. C'est pourquoi la Semaine d'action pour la sécurité des patients 2016 a placé le régime d'assurance-médicaments au centre de toutes les activités.
Semaine d’action 2017 Il ressort de l’analyse d’erreurs médicales que les situations dans lesquelles une partie des personnes présentes se sont aperçues du risque mais ne se sont pas exprimées ou n’ont pas été entendues sont récurrentes. La sécurité des patients en Suisse fait donc l'objet de recherches et de pratiques consacrées à la prise de parole. La Semaine d'action 2017 en est un exemple.
Sécurité des patients et numérisation Le recours à la technologie d’information (Health information technology, HIT) comporte des risques. Dès lors, Sécurité des patients Suisse lui consacre un projet. Ce dernier vise à souligner les risques à l’attention des professionnels et à identifier les sources de danger afin d’augmenter la sécurité des patients.

Publications

Aucune entrée trouvée pour ce sujet

Quick-Alerts®

Quick-Alert Nr. 42 – Risques et effets secondaires du Point of Care Testing (POCT) en milieu hospitalier

Les appareils Point of Care Testing sont devenus incontournables dans le quotidien clinique des établissements de santé. Ils permettent d’effectuer des analyses de laboratoire à proximité immédiate du patient et sont fréquemment utilisés dans les services d’urgence, les unités de soins intensifs, les services d’hospitalisation, les cabinets médicaux ou au domicile des patients.


Quick-Alert Nr. 31 – MediDistributeur 171 et WeekBox de Wiegand SA: sécurité insuffi sante des médications pour le traitement extra-hospitalier

Les personnes atteintes de maladies chroniques doivent souvent prendre plusieurs médicaments, délivrés sous blister (compartiment de blister) pour une identification sûre. Cela présuppose toutefois que les compartiments du pilulier soient assez grands et bien fermés.


Quick-Alert Nr. 28 – Intoxication au méthotrexate

Si les instructions posologiques pour ce traitement hebdomadaire ne sont pas respectées, on observe régulièrement des intoxications qui peuvent même déboucher sur le décès du patient dans les cas graves. L'erreur conduisant le plus souvent à un surdosage par voie orale (> 25 mg par semaine) consiste à prendre la dose de méthotrexate chaque jour au lieu de chaque semaine.


Paper of the months

Paper of the Month Nr. 76 – Climat de sécurité, informatique et risques liés au processus diagnostic en cabinet médical

Sur le lien entre l’apparition de pro-blèmes concrets lors du processus diagnostic, le climat de sécurité et l’état de la mise en oeuvre des technologies d’information dans des cabinets ambulatoires.


Paper of the Month Nr. 74 – Bref feed-back systématique entre médecins aux urgences

Assurer la sécurité des traitements dispensés aux patients admis en urgence représente un défi de taille. Freund et al. ont mené une étude visant à établir si la mise en place aux urgences d’un feed-back systématique entre médecins pouvait réduire la fréquence des erreurs.


Paper of the Month Nr. 71 – Rapports de sortie électroniques : quel effet sur la mortalité et les réhospitalisations ?

Dans le cadre d'une étude randomisée réalisée au Canada, Santana et al. ont examiné si les rapports de sortie électroniques permettaient de réduire la mortalité et les réhospitalisations.


Paper of the Month Nr. 58 – Divergences entre médicaments prescrits et médicaments utilisés par les patients dans le domaine ambulatoire

Tiihonen et al. ont examiné les incohérences entre les médicaments utilisés et les médicaments prescrits et documentés dans un échantillon représentatif de personnes âgées de plus de 75 ans bénéficiant de soins ambulatoires de longue durée en Finlande.


Paper of the Month Nr. 48 – Prévention des erreurs d’identification en radiologie par l’utilisation de photographies des patients

Dans le cadre d’une étude expérimentale menée aux Etats-Unis, Tridandapani et al. ont voulu savoir si l’utilisation de photographies des patients avec les clichés radiographiques permettait de diminuer la fréquence des erreurs de classement.


Paper of the Month Nr. 41 – Adaptations fréquentes de la médication pendant et après une hospitalisation

Harris et ses collègues ont examiné les modifications apportées au régime médicamenteux de patients âgés durant leur hospitalisation et la manière dont ces derniers s’y conformaient à leur sortie.


Paper of the Month Nr. 40 – Erreurs de médication commises par les parents chez des enfants atteints de cancer

Walsh et al. ont examiné la fréquence de ces erreurs chez des enfants sous chimiothérapie recevant quotidiennement des médicaments à domicile.


Paper of the Month #27 – Erreurs dans les rapports d’analyse – saisie manuelle versus logiciel de reconnaissance vocale

Busma et al. ont examiné si les résultats de diagnostic de tumeur du sein saisis par des logiciels de reconnaissance vocale (spécialisés dans les termes médicaux) contenaient plus d’erreurs que ceux qui étaient retranscrits à la main.


Paper of the Month #19 – Aides au dosage, compétence sanitaire et erreurs de dosage commises par les parents

En tenant compte des compétences sanitaires des parents, Yin et al. ont examiné la fréquence à laquelle ces derniers commettent des erreurs dans le dosage des médicaments sous forme liquide, en utilisant diverses aides au dosage.


Paper of the Month #18 – Améliorer la sécurité de la médication par l’introduction de systèmes électroniques de prescription en médecine ambulatoire

Par une étude comparative portant sur 12 cabinets médicaux aux Etats-Unis, Kaushal et al. ont examiné la fréquence des erreurs de prescription avant et après l’introduction d’un système électronique.


Paper of the Month #11 – Communication aux patients de résultats d'examens en médecine ambulatoire

Dans leur étude, Casalino et al. ont examiné à quelle fréquence les patients n'étaient pas informés de résultats cliniques anormaux (pour onze examens de laboratoire et trois de dépistage), dans quelle mesure des processus standardisés permettaient de réduire les cas d'omission et si la tenue de dossiers électroniques présentait des avantages.


Publications scientifiques

Assessment of the safety climate in outpatient diagnostic services: Development and psychometric evaluation of a questionnaire

Safe practice and safety culture are important issues in outpatient diagnostic imaging services. As questionnaires assessing safety culture through the measurement of safety climate in this setting are not yet available, the present study aimed to develop and validate such an instrument.

 

Conclusions

The final instrument presents a valid, consistent and reliable option to measure safety climate in outpatient diagnostic imaging services. Results can be used as a basis for quality improvement.

Key Points

• An adapted questionnaire that assesses safety climate in outpatient diagnostic imaging services was developed and tested in Switzerland.

• Psychometric evaluation showed the questionnaire to be a valid, consistent and reliable instrument.

• Results are of interest for imaging services as well as for stakeholders interested more globally in monitoring and quality improvement

Authors

Marianne Jossen, Fabio Valeri, Christina Heilmaier, David Schwappach

Source
Springer Link, European Radiology

Abstract


 


Patient safety in general practice

Katrin Gehring, David Schwappach Z. Evid. Fortbild. Qual. Gesundh. wesen (ZEFQ) (2014); DOI: 10.1016/j.zefq.2014.01.011


Safety climate and its association with office type and team involvement in primary care.

Gehring K, Schwappach, DLB, Battaglia M, Buff R, Huber F, Sauter P, Wieser M International Journal for Quality in Health Care 2013; doi: 10.1093/intqhc


Communication barriers in counselling foreign-language patients in public pharmacies: threats to patient safety?

Schwappach DLB, Meyer-Massetti C, Gehring K International Journal for Clinical Pharmacy 2012: DOI 10.1007/s11096-012-9674-7


Patient safety in outpatient care - study of Swiss primary care offices.

Gehring K, Schwappach DLB, Therapeutische Umschau 2012: doi 10.1024/0040-5930/a000297


Threats to patient safety in the primary care office: concerns of physicians and nurses

Schwappach DLB, Gehring K, Battaglia M, Buff R, Huber F, Sauter P, Wieser M Swiss Medical Weekly 2012: doi:10.4414/smw.2012.13601