Longue durée

Actuel

Aucune entrée trouvée pour ce sujet

Projets

La sécurité de la médication en EMS Près de la moitié des complications indésirables causées par des médicaments est évitable. La fondation Sécurité des patients Suisse s’attèle à ce thème central dans son programme « progress! La sécurité de la médication en EMS ».
Semaine d’action 2017 Il ressort de l’analyse d’erreurs médicales que les situations dans lesquelles une partie des personnes présentes se sont aperçues du risque mais ne se sont pas exprimées ou n’ont pas été entendues sont récurrentes. La sécurité des patients en Suisse fait donc l'objet de recherches et de pratiques consacrées à la prise de parole. La Semaine d'action 2017 en est un exemple.

Publications

Aucune entrée trouvée pour ce sujet

Quick-Alerts®

Risques et effets secondaires du Point of Care Testing (POCT) en milieu hospitalier

Les appareils Point of Care Testing sont devenus incontournables dans le quotidien clinique des établissements de santé. Ils permettent d’effectuer des analyses de laboratoire à proximité immédiate du patient et sont fréquemment utilisés dans les services d’urgence, les unités de soins intensifs, les services d’hospitalisation, les cabinets médicaux ou au domicile des patients.

Paper of the Month

Paper of the Month Nr. 70 – Interruption réussie de la prise de médicaments inappropriés en EMS

Dans le cadre d’une étude randomisée en grappes menée aux Pays-Bas, Wouters et ses collègues ont réalisé une intervention unique multidisciplinaire en quatre étapes (« 3MR ») afin d'examiner s'il était possible de stopper la prise de médicaments inappropriés sans répercussions négatives sur la santé des résidents.


Paper of the Month Nr. 46 – Approche éducative et empowerment pour réduire la consommation de longue durée de benzodiazépines chez les patients âgés

Dans le cadre d’une étude randomisée en grappes (cluster), Tannenbaum et ses collègues ont examiné l’efficacité d’une approche éducative directe concernant l’usage inadapté à long terme des benzodiazépines.


Paper of the Month Nr. 38 – Détection des événements indési-rables liés à la médication chez les patients âgés

Klopotowska et al. ont cherché à connaître la fréquence des EIM chez les pa-tients âgés et la qualité de leur détection par les équipes médicales.


Paper of the Month #23 – Méthode d’analyse des erreurs par l’examen de la «disproportionnalité» à l’exemple d’un établissement de soins de longue durée

Hansen et al. ont élaboré une méthode qui peut fournir sans difficulté des informations sur les médicaments ou sur les associations entre une cause et un médicament donnés présentant une fréquence particulièrement élevée dans les déclarations d’erreurs.


Paper of the Month #10 – Transmission de prescriptions médicales entre deux institutions de santé

Tija et al. ont relevé, sur la base des documentations constituées lors du transfert d’un hôpital de soins aigus dans un établissement médico-social (EMS), la fréquence des disparités dans la prescription de médicaments, à savoir des différences inexpliquées entre les protocoles de médication.


Publications scientifiques

Safety-relevant medication processes in Swiss nursing homes

Reducing adverse drug events in nursing homes is a central patient safety concern. The aim of this study was to assess how often selected medication processes to increase medication safety are already implemented in Swiss nursing homes and to examine how nursing homes that have not yet implemented these processes can be characterized based on their organizational features.

 

Results
420 of 1,525 invited individuals participated in the survey (response rate: 27.5 %). Of these, 65.0 % stated that regular systematic medication reviews have been provided in their institution. 9.5 % of the nursing homes use a list to identify potentially inappropriate medication, and 6.7 % of the nursing homes have a standardized process to monitor side effects of medications. 66.0 % of the participating nursing homes have implemented at least one of these three processes, 34.0 % of the participating nursing homes have not implemented any of the three processes. Statistically significant differences in process implementation were found according to the geographical location of the nursing home, the type of documentation used for medications, the physician model, the number of external general practitioners, as well as the medication supply channel and the legal obligation to cooperate with pharmacists. No differences were found with regard to the nursing home size.

Conclusion
In Swiss nursing homes, central safety-relevant medication processes have not yet been implemented nationwide. In particular, implementation is not widespread in nursing homes where medical care for their residents is provided by many different external general practitioners. The organizational features need to be taken into account to successfully implement quality improvement measures.

Source
The journal of evidence and quality in health care

Authors
Andrea Niederhauser, Dr. Lea Brühwiler, Dr. Liat Fishmann, Prof. Dr. David Schwappach der Stiftung Patientensicherheit Schweiz.

Abstract


Patients’ and healthcare workers’ perceptions of a patient safety advisory

Schwappach DLB, Frank O, Koppenberg J, Müller B, Wasserfallen JB International Journal for Quality in Health Care Advance Access 2011: 10.1093/intqhc/mzr062