Eviter les erreurs de médication

Aktuell

Double contrôle – instructions pour des vérifications sûres de la médication à haut risque

Les contrôles de sécurité dans le cadre des soins aux patients relèvent de la pratique clinique quoti-dienne. Pour les médicaments à haut risque, par exemple pour les patients atteints de cancer, c’est souvent le double contrôle qui s’applique. Du point de vue de la sécurité des patients, les doubles contrôles durant le processus de médication se déroulent fréquemment de façon non optimale et la procédure n’est pas standardisée au niveau national. Pour la première fois, la fondation Sécurité des patients Suisse a donc élaboré à l’attention des hôpitaux suisses une recommandation incluant des...

Projets

Double contrôle Pour parer aux erreurs, un double contrôle est couramment utilisé lors de la prescription, la préparation et l’administration des médicaments à haut risque. Mais cette méthode est-elle efficace ? En 2017, Sécurité des patients Suisse a achevé un projet de recherche financé par la Recherche suisse contre le cancer et la fondation Hanela portant sur la mise en pratique du double contrôle en oncologie. Dans le même temps a débuté l’élaboration de recommandations portant sur le double contrôle pour les médicaments à haut risque. Elles seront publiées à l’automne 2018.
progress ! La sécurité de la médication aux interfaces Que peuvent faire les patientes, les médecins, les soignants et les pharmaciens pour contribuer à éviter les erreurs de médication lors de l’admission à l’hôpital? Sécurité des patients Suisse l’a éxploré et testé avec huit hôpitaux-pilotes. Ce projet national largement financé par l’OFSP a débouché sur une série d’outils pratiques pour les patients et les prestataires du système de santé. Ceci dans le contexte helvétique où les problèmes liés aux médicaments sont à eux seuls à l’origine de 20'000 hospitalisations par année. Un patient hospitalisé sur dix est lésé par une erreur de médication ou des effets indésirables.
progress ! La sécurité de la médication en EMS Près de la moitié des complications indésirables causées par des médicaments est évitable. La fondation Sécurité des patients Suisse s’attèle à ce thème central dans son programme « progress! La sécurité de la médication en EMS ».
Semaine d’action 2016 Les erreurs de médication sont fréquentes, même en Suisse. Rien qu’en Suisse, 20 000 séjours à l'hôpital par an sont dus à des problèmes liés à la médication. Un patient sur dix à l'hôpital subit des dommages suite à des erreurs de médication ou des effets indésirables. C'est pourquoi la Semaine d'action pour la sécurité des patients 2016 a placé le régime d'assurance-médicaments au centre de toutes les activités.
Vincristine La littérature internationale recense plus de 100 cas d’administration erronée du cytostatique vincristine par voie intrathécale et non par voie intraveineuse. Les conséquences pour le patient sont mortelles. Pour éviter de telles erreurs d’administration, différentes institutions ont publié des recommandations. Elles y expliquent notamment qu’un changement de forme de galénique de la vincristine – passer des seringues aux poches deperffusion – éviterait une administration erronée puisqu’une perfusion ne s’administre guère par voie intrathécale. Une étude allemande démontre toutefois une application uniquement limitée de ces recommandations. Sécurité des patients Suisse étudie la situation dans notre pays.

Publications

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Cum sociis natoque penatibus. Erklärung Sichere Medikation - Kurzversion

Quick-Alerts®

Quick-Alert Nr. 41 – Anticoagulants oraux directs – Eviter la double administration non intentionnelle

L’introduction de l’anticoagulation orale directe a également modifié de façon notable la gestion de l’anticoagulation périopératoire. Le risque majeur d’une anticoagulation médicamenteuse est l’hémorragie.


Quick-Alert Nr. 40 – Quelle solution vectrice utiliser : Aqua ad iniectabilia, Glucose 5 %, Ringer Acetate, Ringer Lactate ou, par mesure de sécurité, NaCl 0,9 % ?

Comme le montrent les cas signalés dans CIRRNET, ci-dessus, il arrive que la solution utilisée pour préparer des médicaments à administrer par voie parentérale – NaCl 0,9 %, Glucose 5 %, Aqua ad iniectabilia, solutés de Ringer Lactate ou de Ringer Acetate – ne soit pas la bonne.


Quick-Alert Nr. 35 – Surdosage en méthadone

La problématique des quatre cas rapportés plus haut est celle d’une erreur de dosage de la méthadone. Dans ce groupe de médicaments ( opioïdes ), un surdosage peut mettre la vie du patient en péril.


Paper of the months

Paper of the Month Nr. 70 – Interruption réussie de la prise de médicaments inappropriés en EMS

Dans le cadre d’une étude randomisée en grappes menée aux Pays-Bas, Wouters et ses collègues ont réalisé une intervention unique multidisciplinaire en quatre étapes (« 3MR ») afin d'examiner s'il était possible de stopper la prise de médicaments inappropriés sans répercussions négatives sur la santé des résidents.


Paper of the Month Nr. 64 – Visites aux urgences suite à des événements indésirables médicamenteux

Shehab et al. ont cherché à savoir à quelle fréquence les patients se rendaient aux urgences suite à des EIM, quels étaient les médicaments concernés au premier chef et dans combien de cas les patients devaient être hospitalisés.


Paper of the Month Nr. 58 – Divergences entre médicaments prescrits et médicaments utilisés par les patients dans le domaine ambulatoire

Tiihonen et al. ont examiné les incohérences entre les médicaments utilisés et les médicaments prescrits et documentés dans un échantillon représentatif de personnes âgées de plus de 75 ans bénéficiant de soins ambulatoires de longue durée en Finlande.


Paper of the Month Nr. 49 – Mieux vaut consulter tôt : évolution du nombre de prescriptions problématiques d’antibiotiques au fil de la journée

Après avoir passé la journée à faire des choix et assumer des tâches cli-niques exigeantes, les médecins pourraient en effet avoir tendance, le soir venu, à prescrire plus facilement des an-tibiotiques. Linder et al. ont consacré leur étude à cette question. Les scientifiques ont cherché à savoir s’il existait un lien entre le moment de la journée auquel la consulta-tion avait lieu et la prescription problématique d’antibiotiques.


Paper of the Month Nr. 46 – Approche éducative et empowerment pour réduire la consommation de longue durée de benzodiazépines chez les patients âgés

Dans le cadre d’une étude randomisée en grappes (cluster), Tannenbaum et ses collègues ont examiné l’efficacité d’une approche éducative directe concernant l’usage inadapté à long terme des benzodiazépines.


Paper of the Month Nr. 45 – Analyse des réseaux de communication entre professionnels dans la recherche de conseils concernant la médication

Creswick et Westbrook ont cherché à savoir qui prenait conseil auprès de quels pairs à l’hôpital pour la médication, quelles autres sources d’informations étaient utilisées et quel était le rapport entre les réseaux de communication et les erreurs de prescription.


Paper of the Month Nr. 41 – Adaptations fréquentes de la médication pendant et après une hospitalisation

Harris et ses collègues ont examiné les modifications apportées au régime médicamenteux de patients âgés durant leur hospitalisation et la manière dont ces derniers s’y conformaient à leur sortie.


Paper of the Month Nr. 40 – Erreurs de médication commises par les parents chez des enfants atteints de cancer

Walsh et al. ont examiné la fréquence de ces erreurs chez des enfants sous chimiothérapie recevant quotidiennement des médicaments à domicile.


Paper of the Month Nr. 38 – Détection des événements indési-rables liés à la médication chez les patients âgés

Klopotowska et al. ont cherché à connaître la fréquence des EIM chez les pa-tients âgés et la qualité de leur détection par les équipes médicales.


Paper of the Month Nr. 32 – Intervention visant à réduire les erreurs de médication aux soins intensifs de néonatologie

Chedoe et al. ont mené une étude prospective avant-après pour examiner l’effet d’une instruction en plusieurs volets sur la fréquence et la gravité des erreurs de préparation et d’administration des médicaments.


Paper of the Month #26 – Erreurs dans l’administration de médicaments par voie intraveineuse à l’hôpital

Westbrook et al. ont analysé leur fréquence, leurs conséquences et les déterminants possibles de leur survenue.


Paper of the Month #19 – Aides au dosage, compétence sanitaire et erreurs de dosage commises par les parents

En tenant compte des compétences sanitaires des parents, Yin et al. ont examiné la fréquence à laquelle ces derniers commettent des erreurs dans le dosage des médicaments sous forme liquide, en utilisant diverses aides au dosage.


Paper of the Month #18 – Améliorer la sécurité de la médication par l’introduction de systèmes électroniques de prescription en médecine ambulatoire

Par une étude comparative portant sur 12 cabinets médicaux aux Etats-Unis, Kaushal et al. ont examiné la fréquence des erreurs de prescription avant et après l’introduction d’un système électronique.


Paper of the Month #16 – Sécurité des médicaments améliorée par une intervention structurée auprès des soignants

Dans leur étude, Kliger et al. évaluent une intervention menée dans six hôpitaux des Etats-Unis en vue d'améliorer la sécurité au niveau de la préparation et de la remise des médicaments.


Paper of the Month #10 – Transmission de prescriptions médicales entre deux institutions de santé

Tija et al. ont relevé, sur la base des documentations constituées lors du transfert d’un hôpital de soins aigus dans un établissement médico-social (EMS), la fréquence des disparités dans la prescription de médicaments, à savoir des différences inexpliquées entre les protocoles de médication.


Paper of the Month #7 – Sondage auprès de médecins sur leur faculté à calculer des dosages de médicaments

Les erreurs de médication constituent l’un des problèmes majeurs de la sécurité des patients. Simpson et al. ont examiné la faculté de médecins actifs auprès de patients dans un hôpital australien à déterminer les bons dosages.


Paper of the Month #2 - Prédicteurs d'ordre individuel et structurel des erreurs de médication touchant des patients âgés à l'hôpital

Picone et al. ont examiné la fréquence des erreurs de médication, leur caractère évitable, les risques de dommages qu'elles comportent ainsi que les facteurs favorisant la survenue de tels incidents auprès d'un collectif de patients âgés hospitalisés en soins aigus.


Publications scientifiques

Medication safety in Switzerland: Where are we today?

Empirical research shows that medication safety is an urgent area of concern in the Swiss healthcare system. Adverse drug events and medication errors are common and risks such as polypharmacy are widespread.

 

Abstract
No comprehensive national strategy explicitly dedicated to medication safety exists in Switzerland. The federalist system of government with relative autonomy of the cantons relating to healthcare laws influences the implementation of national healthcare reforms, also to the disadvantage of medication safety. Direct dispensing of drugs by the prescribing physician is permitted in almost all German-speaking cantons. This special feature of the Swiss system implies specific challenges for medication safety. Nonetheless, there is an increasing number of national activities dealing with various aspects of medication safety, such as the “progress!” programmes within the National Quality Strategy. Within the National Research Programme “Smarter Health Care” (NRP 74) of the Swiss National Science Foundation, several research projects are currently focusing on medication safety. Clinical pharmacy activities in hospitals are relatively widespread. In the primary care sector, pharmaceutical care practice and the corresponding competencies for pharmacists are being further developed. However, a comprehensive strategy, priority-setting and effectiveness studies involving all stakeholders are required in order for the Swiss healthcare system, to meet the challenges facing medication safety in a forward-looking manner.

Auteures
Liat Fishman, Lea Brühwiler, David Schwappach

Source
Springer Link/Bundesgesunheitsblatt - Gesundheitsforschung - Gesundheitsschutz

 


Implications of involving pharmacy technicians in obtaining a best possible medication history from the perspectives of pharmaceutical, medical and nursing staff: a qualitative study

Andrea Niederhauser, Chantal Zimmermann, Liat Fishman, David L B Schwappach, BMJ Open 2018;8:e020566. doi:10.1136/bmjopen-2017-020566


Medication Safety in Oncology Care: Mapping Checking Procedures From Prescription to Administration of Chemotherapy

Pfeiffer YP, Gut SS, Schwappach DLB, Journal of Oncology Practice 2018; Doi: 10.1200/JOP.2017.026427


Oncology nurses‘ beliefs and attitudes towards the double-check of chemotherapy medications: a cross-sectional survey study

Schwappach DLB, Taxis K, Pfeiffer Y, BMC Health Services Research 2018. Doi: 10.1186/s12913-018-2937-9


Surgical checklist use in Switzerland 2015 – where are we today?: a cross-sectional national survey study

Anna C. Mascherek, David L. B. Schwappach, Safety in Health (2016) 2:6, DOI 10.1186/s40886-016-0017-6


Medication double-checking procedures in clinical practice: a cross-sectional survey of oncology nurses' experiences.

Schwappach DLB, Pfeiffer Y, Taxis K, BMJ Open 2016; 6:e011394 Doi:10.1136/bmjopen-2016-011394


Communication barriers in counselling foreign-language patients in public pharmacies: threats to patient safety?

Schwappach DLB, Meyer-Massetti C, Gehring K International Journal for Clinical Pharmacy 2012: DOI 10.1007/s11096-012-9674-7


Assessment, frequency, causes, and prevention of medication errors - a critical analysis

Meyer-Massetti C, Conen D, Therapeutische Umschau 2012: doi 10.1024/0040-5930/a000296


Indicator development for the assessment of pain management: a practical approach

Meyer-Massetti C, Locatelli E, Meier CR, European Journal of Hospital Pharmacy 2012: doi:10.1136/ejhpharm-2011-000034


Frequency of and predictors for patient-reported medical errors in Switzerland

Schwappach DLB Swiss Medical Weekly 2011: doi 10.4414/smw.2011.13262


Systematic review of medication safety assessment methods

Meyer-Massetti C, Schwappach DLB, et al. American Journal of Health System Pharmacy 2011: doi 10.2146/ajhp100019


Physicians’ attitudes toward post-MI aspirin prophylaxis: findings from an online questionnaire in Asia-Pacific

Zaninelli A, Kaufholz C, Schwappach DLB, Postgraduate Medicine 2010: e-ISSN - 1941-9260